Je suis un habitué des avions de ligne (je voyage chaque mois pour le travail), mais croyez-le ou non, je n'avais encore jamais essayé le vol en hélicoptère. Jusqu'à la semaine dernière, où un ami m'a invité à le rejoindre à Lille pour effectuer mon baptême. Et croyez-moi, il n'a pas fallu me le dire deux fois ! Et je n'ai pas regretté, car l'aventure s'est avérée plutôt sympathique de bout en bout. Pour commencer, le confort était au rendez-vous : contrairement à ce que je pensais, on a plus de place dans un hélicoptère que dans un avion (et c'est important, le confort, à mon grand âge :p).Il y a évidemment un casque qui est livré au départ, mais il n'est pas obligatoire. Néanmoins, à moins d'avoir un brushing extrêmement fragile à protéger, il est préférable de le mettre sur les oreilles (le casque, pas le brushing) si vous ne souhaitez devenir sourd ; parce qu'avec le boucan que font les rotors, vous devrez brailler pour vous faire entendre sans micro ! En revanche, et assez paradoxalement, le vol est quant à lui bien plus calme qu'à bord d'un avion. Pour vous dire à quel point, j'ai mis quelques secondes avant de réaliser que l'appareil avait déjà décollé ! Pendant le vol en lui-même, les secousses sont aussi très discrètes, et au final, on peut vraiment profiter du décor. Parce que clairement, l'intérêt de ce vol réside dans la vue. Contempler le monde depuis les hauteurs est une expérience vraiment impressionnante. Je connaissais déjà Lille, mais je l'ai vraiment redécouvert en l'admirant de là-haut. Le monde prend des allures de maquette, vu ainsi, et les humains deviennent semblables à des fourmis. L'expérience est assez étonnante. Et l'hélicoptère permet en outre de profiter pleinement du décor, car on trouve des vitres de chaque côté : en haut, sur les côtés et même en bas ! Le seul point négatif, finalement, c'est que les photos ne rendent pas du tout justice au paysage. A tel point que si vous effectuez un jour un vol en hélicoptère (que ce soit à Lille ou ailleurs), je vous invite à ne pas prendre votre appareil photo. J'ai passé une partie de mon temps à essayer de prendre de bonnes photos, et non seulement je n'ai pas réussi, mais je suis aussi passé à côté d'une partie de l'expérience, du coup ! Davantage d'information est disponible sur le site de l'agence de baptême en hélicoptère. Suivez le lien.